Hommes mariés – jeunes filles : le clash

Au détour d’une causerie cette semaine je suis tombée sur une émission radio pas comme les autres, dans laquelle les auditeurs débattaient sur les relations entre les hommes mariées et les jeunes filles. J’y ai entendu des propos trop drôles et pourtant pleins d’enseignement, que j’aimerais en partager un extrait avec vous.

Il s’agit en fait d’un de ces sketchs sonores, certes faits par des amateurs avec les moyens de bord, mais qui ne manquent pas d’imagination et qui vous touchent jusqu’à l’hilarité. On ne sait pas toujours d’où ils viennent et qui les a conçus, mais on kiffe et on se les passe de téléphone à téléphone !

Celui-ci a été fait en mooré*. Si vous ne comprenez pas la langue, je vous explique un peu ce qui y est dit.

L’animateur annonce : « Les hommes mariés nous ont contacté pour nous exprimer leur mécontentement vis-à-vis des jeunes filles, car quand ils leur demande de venir se reposer avec eux, elles refusent. Nous avons donc convié les filles pour savoir pourquoi elles ne veulent plus. »

Une première fille : « Ah nous avons vu qu’avec les hommes il n’y a rien de concret. Quand vous sortez ils vous invitent seulement à venir vous reposer ; est-ce que moi je vous ai dit que je suis fatiguée ? Ai-je soulevé une montagne ou creusé des trous ? Ai-je vidé des W.C ? Si vous êtes fatigués il faut aller vous reposer ! Quand ils disent ‘’Viens te reposer, viens te reposer’’ tu sais seulement qu’ils veulent t’amener en chambre noire. Ça ne va pas se faire ! Ce que vous trouvez dehors là est bon comme ce que vous avez à la maison ; si vous misiez bien sur celle que vous avez à la maison-là, même si vous lui disiez de venir courir elle viendrait… »

Un premier homme marié : « Je voudrais m’adresser à l’auditrice précédente. Quand nous parlons d’aller nous reposer-là, il y a deux sortes de repos. Pourquoi nous ne leur disons pas de venir se reposer en plein jour mais le disons quand il fait nuit ? C’est parce que elles sont dehors que nous les invitons, on n’a plus besoin de le dire à celles qui sont à la maison ! Si on arrive et qu’elles sont couchées on les appuis là-bas ajouter ! Ce sont nos femmes et nous avons dépensé pour les épouser et c’est plié ! Mais pour celles qui sont dehors il faut qu’on se cache. Parfois même celle-ci nous déçoivent ! L’adultère n’est pas facile… Parfois nous sortons et elles nous dépouillent pour rien, et quand nous rentrons nous déversons la colère sur celle qui est à la maison. Je m’excuse auprès des épouses, ce n’est pas souvent qu’on ne vous aime pas, on vous aime bien mas parfois c’est de dehors que nous trimballons les colères… »

Et ainsi de suite, le débat dure plus de onze minutes, avec de grands déballages, livraisons de secrets et de ressentiments, réprimandes et menaces, conseils aussi bien pour les hommes que pour les femmes mariées. Le mieux c’est de l’écouter (et le comprendre) en mooré !

*Langue locale la plus répandue au Burkina Faso.

Une question? Une remarque? Un service? Laissez un commentaire.

Publicités

5 commentaires sur “Hommes mariés – jeunes filles : le clash

Ajouter un commentaire

Donner un avis - Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :