Le Burkina Faso vers ses premières élections « e-démocratiques »

Kankar Post

Les élections de l’après insurrection ne seront pas particulières seulement sur le plan politiques. En matière d’innovation et d’utilisation des nouvelles technologies, elles promettent beaucoup.

capture sur Twitter capture sur Twitter

Des élections 2.0. Monitoring, surveillance électorale, campagne pour l’enrôlement, pour la société civile, campagne électorale pour les partis et regroupements politiques. Plus que jamais, internet joue un rôle très important à ces élections, les premières véritablement ouvertes.

Lors de l’insurrection, Twitter, Facebook et les blogs ont particulièrement soutenu l’information, la mobilisation et l’activisme de la jeunesse burkinabè. Les médias en ligne, de plus en plus nombreux, tirent cette propension à l’internet en fournissant en instantané les informations qui sont la matière première pour de nombreuses initiatives. Leur contenu se prête plus facilement à la « viralité » sur internet. Tout mis ensemble, on est en plein dans des élections où les outils du web 2.0 jouent un rôle important.

En décembre 2012, nous écrivions…

View original post 596 mots de plus

Donner un avis - Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :